Histoire

La passion pour héritage

« Précurseur, tout en étant résolument inscrit dans la tradition du négoce du XVIIIe siècle, les Cognacs Grosperrin possèdent aujourd’hui une collection unique à Cognac ».

Maison indépendante et familiale dirigée par Guilhem Grosperrin, les Cognacs Grosperrin partagent une histoire originale et unique avec la région de Cognac.

1981 |

Pourtant, rien ne prédestinait Jean Grosperrin à s’installer à Cognac au début des années quatre-vingt-dix. Ouvrier agricole, berger, tondeur de moutons l’été, il devient distillateur en 1981. Avec trois alambics il va d’ateliers en ateliers de distillation pour distiller les fruits pendant la période hivernale.

En 1991, il répond à une offre d’emploi et part à Cognac. En 1992, il devient courtier de campagne.

1992 |

De par son métier, Jean s’en alla dans les endroits les plus reculés de l’appellation, à la rencontre des petites exploitations, à la recherche des lots les plus rares.

1999 |

En 1999, lassé de voir partir dans les assemblages géants des lots d’exception, Jean acheta quelques fûts de vieux cognacs, que la famille mit en bouteilles de manière artisanale. Fait nouveau à Cognac, l’histoire de chacun de ces lots est racontée, et leur âge est précisé. L’histoire des Cognacs Grosperrin commence.

2004 |

En 2004, Guilhem Grosperrin reprend l’entreprise créée par son père, parti en retraite. Passionné, il fait sienne la devise : « témoigner sans artifice du patrimoine charentais ». Il constitue des stocks, et enrichit les chais de cognacs exceptionnels provenant d’héritages et de successions confidentielles.

Ce travail de sélection est une première étape. Guilhem ressent le besoin de révéler les terroirs d’origine, souvent négligés au profit de logiques de stockage. Il décide de maîtriser tout ou partie des vieillissements, en respectant l’histoire de chaque cognac. Il sélectionne des parcelles et initie des contrats avec des viticulteurs.

2012 |

Guilhem part à la rencontre des importateurs à l’étranger, et développe le réseau d’amateurs et de collectionneurs. En 2012, la maison Grosperrin emménage dans ses chais du 19e siècle situés sur les quais de la Charente, dans le but de retrouver les conditions de vieillissement qui contribuèrent à la renommée des premiers négociants-éleveurs, les pionniers de l’appellation.

2013 |

En 2013, Axelle Grosperrin rejoint l’aventure familiale afin de représenter la marque auprès des visiteurs du monde entier, de plus en plus nombreux à venir à Saintes.

 

Dans les chais des COGNACS GROSPERRIN, chaque lot se fait le témoignage vivant d’un terroir, d’une histoire familiale, à travers l’instantané d’un millésime soigneusement sélectionné et vieilli.

[Marina]Administration
[Émilie]Commandes
[Mahauld]Responsable qualité
[Alex]Technicien
[Axelle]Caviste
[Guilhem]Directeur - Maître de chai
[]

L’ÉQUIPE

Environ huit personnes travaillent à faire de chaque cognac Grosperrin une expérience unique. Passionnés, ils sont au départ sommelier, comptable, cuisinier, artistes... Chacun apporte son regard et son expérience.
Témoigner sans artifice du patrimoine charentais.