Array
(
    [0] => WP_Term Object
        (
            [term_id] => 7199
            [name] => News
            [slug] => news
            [term_group] => 0
            [term_taxonomy_id] => 7199
            [taxonomy] => category
            [description] => 
            [parent] => 0
            [count] => 93
            [filter] => raw
            [term_order] => 2
            [cat_ID] => 7199
            [category_count] => 93
            [category_description] => 
            [cat_name] => News
            [category_nicename] => news
            [category_parent] => 0
        )

)

Paris Match – Décembre 2015

Vivre Match

Un jour, peut-être, les Français redécouvriront-ils «leur » cognac, la plus grande eau-de-vie du monde, d’une complexité unique, fruit d’un terroir et d’un savoir-faire séculaires, mais dont la production et la consommation n’ont cessé de baisser depuis un demi-siècle au profit du whisky (110 millions de bouteilles par an pour l’un contre 980 millions pour l’autre). Guilhem Grosperrin est un brocanteur de génie. Sa passion consiste à dénicher des fûts de vieux cognacs oubliés dans des caves et dans des greniers. Traquant la veuve et hantant les ventes aux enchères, il s’est construit au fil des ans une collection unique au monde, comme cet admirable Borderies de 1940, un très vieux cognac provenant d’un château abandonné du XVIII siècle au village de Saint-Sulpice-de-Cognac. Guilhem Grosperrin a acheté un fût unique à la famille. Couleur ambrée, nez de violette, cuir et fleurs séchées. Bouche épicée avec des notes de bois de cèdre, d’orange et de cigare Quelle splendeur! La France éternelle, la lumière de la Charente.

À siroter le soir en déclamant « Hamlet», sur fond de viole de gambe avec quelques pâtes de fruits à portée de main…
295 € la bouteille. lagabare.com.

PARIS MATCH DU 10 AU 16 DÉCEMBRE 2015